Friday, 28 March 2014

Encore la même page / Same page again

J'ai encore dessiné une autre version de la page de l'autre jour parce que j'ai appris des petits trucs techniques avec un ami qui est animateur (de dessin animé) à Montréal. Maintenant que ma santé physique s'améliore de plus en plus, je pense que je vais arrêter de faire des tests et entreprendre la réécriture du scénario de ma prochaine BD, car l'eau a coulé sous les ponts depuis le temps.

I drew the same page again, 'cause I learned some tricks from a friend who works as an animator for cartoons. Now that my health is better, I guess I can stop to make tests and I will start to rewrite the script for my next graphic novel. 

Wednesday, 26 March 2014

De moins en moins mal / Less pain

Je commence à avoir de moins en moins mal et, par le fait même, je peux essayer plus de techniques de dessin. Je pense être près d'avoir trouvé une façon de faire de la BD qui me convienne.

So, I have less pain and, at the same time, I'm able to try a lot of different drawing technics. I think I'm close to something now.


Tuesday, 25 March 2014

Dessiner sans stress / To draw without stress

J'ai dessiné plus longtemps ces derniers jours. Ça faisait plus d'un an que je n'avais pas dessiné sans douleur. Je crois que mes tendons sont plus reposés, mais ils sont encore fragiles. Je le sens et je sens que la douleur va revenir si je vais trop loin. Mais pour le moment, j'ai cherché à dessiner sans stress en essayant plusieurs façons de dessiner auxquelles je n'avais pas encore pensé.

I've been able to draw longer recently without having pain. But I have to be careful to not fall again. For now, I tried new ways of drawing without stress.







Saturday, 15 March 2014

S'exprimer autrement / To express yourself in another way

Ces temps-ci je fais beaucoup de slam poésie sur la scène à Montréal. Au moins à chaque semaine. Je ne me suis jamais autant exprimé et éclaté de ma vie en fait. Quand je vais slamer, je me fous de ce que les gens vont penser. Je le fais pour moi et je le fais parce que j'ai des choses à dire et ça me fait du bien. Je me sens mieux dans ma peau après. Je suis tout le temps en train d'écrire des slams. Après chaque soirée de slam, il y a beaucoup de gens qui viennent me voir pour me dire qu'ils aiment mes textes, mais pourtant, je ne le fais pas pour plaire aux gens. J'ai donc commencé à penser que ce serait bien si je faisais de la bande dessinée comme ça. Si je m'éclatais autant en faisant de la bande dessinée que je m'éclate en faisant du slam, mes problèmes seraient peut-être réglés.

Right now I'm doing a lot of slam poetry in Montreal. At least once a week. I've never expressed myself so much this way and I really enjoy it. When I'm doing slam poetry, I don't care what people think. I do it for myself and I do it because I have something to say. I'm always writing slam poetry. After every slam poetry nights, people come to me and tell me they love my texts. I'm glad about it, but I don't do slam poetry to please anybody at the first place. So it made me think about something. If I could make comics like I do slam poetry, maybe my problems would be solved.




Friday, 7 March 2014

Les leçons de la vie / Life lessons

L'autre jour je suis allé parler de mon travail dans une classe de l'université de Montréal et je me suis surpris moi-même de m'avoir vidé le coeur. On dirait que je n'avais pas réalisé à quel point les cinq ou six dernières années de ma vie avaient été un combat contre les éditeurs et le marché. Ça m'a épuisé et ce n'est peut-être par pour rien que je me suis fait des tendinites. À force de travailler à contre courant, à la longue, ça devient fatiguant. Aujourd'hui je vois ça plus comme une leçon de vie. Et la leçon est que ça ne vaut pas la peine de se mettre autant de pression et de détruire sa santé pour quoi que ce soit. Je n'ai pas dessiné depuis une semaine et mes douleurs ont presque complètement disparu. Mais elles reviennent quand je m'installe devant un ordinateur ou une table à dessin. Je vais quand même montrer les derniers dessins que j'ai faits ici, qui sont des tests de personnages au fusain et au crayon. J'essaye d'avoir un dessin plus libre et de l'assumer. Après, les critiques diront ce qu'ils voudront. Je ne veux plus me rendre malade pour les satisfaire ou pour satisfaire des éditeurs contraignants. De toute façon, personne n'a jamais été foutu de prédire un succès comme on me l'a répété maintes fois.

I went to the university of Montreal to talk about my art. I was surprised to realize that I had so much frustrations about what happened during the past six years. I am exhausted to fight against the publishers and the industry. I guess it's not for any reason that I got tendinistis. Today, I see that more as a life lesson. And the lesson is there's no point to destroy our own health for whatever reason. To satisfy critics, publishers and so on. Nobody can predict a success anyway. I didn't draw for one week now and my pain almost disappeared. So, here's some characters tests with charcoal. Trying to have a more «free» drawing style.